Sélectionner une page

A l’heure du grand démantèlement de la jungle de Calais, qui a démarré ce Lundi 24 Octobre, sur fond d’un climat contestataire initié par les nombreuses manifestations de nos forces de l’ordre, les sondages ne cessent d’évoluer en faveur de notre Présidente, Marine le Pen.

A l’échelle de notre département, l’arrivée des « migrants » par cars dans nos communes, suscite l’inquiétude bien fondée de la population. En effet, cette invasion imposée par l’État est très mal perçue ici, comme dans la majorité des communes françaises.

Allex, petite commune rurale du Canton de Loriol-sur-Drôme, a ainsi accueilli cette semaine une quarantaine de clandestins venus de Calais. Cet événement fait suite à l’annulation du référendum local, sur la question de la création du Centre d’accueil au Château Pergaud, dont les Allexois attendaient pourtant beaucoup. Faute de pouvoir simplement s’exprimer, ils pourront néanmoins constater que rien n’est fait pour améliorer leurs conditions de vie, quand dans le même temps des personnes issues d’une immigration illégale sont, elles, logées au château, « aux frais de la princesse ».

Le Front National Drôme s’est placé en soutien à la population Allexoise, dès le premier conseil municipal qui s’est déroulé à la rentrée pour annoncer la création d’un centre pour « réfugiés ». Il a été le seul parti à permettre la prise de parole du Collectif créé par la population face à la situation, lors de la dernière manifestation organisée dans cette commune. Comme le dit si bien notre Secrétaire Départementale, Mme Laure PELLIER, « nous restons vigilants ».

Effectivement, nous veillerons à ce qu’Allex, ne devienne jamais « Callex ».

Aussi, les valeurs d’égalité et de liberté semblent actuellement bafouées par une politique migratoire aveugle, insultant, par là-même, les noms gravés sur nos monuments aux morts de nos communes, qui rappellent que certains se sont battu pour ces mêmes valeurs et nos couleurs.

Même si la coupe est déjà pleine, avec un taux de précarité rarement atteint en France, le démantèlement de la jungle Calaisienne représente un véritable appel d’air. Car, lorsque ce sont 6000 migrants qui sont dispersés un peu partout sur notre territoire, ce sont des milliers d’autres clandestins qui pénètrent sur notre sol, via les frontières Franco-Italiennes dans la même semaine.

Et que penser du silence constant des médias quant à ce Phénomène, mais aussi quant aux risques bien réels qu’il représente ? Heureusement 2017 approche à grands pas et nous permet d’espérer un avenir meilleur, avec l’élection d’un parti libre et proche du peuple.

Nos clochers pourront ainsi continuer à retentir fièrement dans une France apaisée, avec Marine Le Pen présidente!