Sélectionner une page

La période de deuil post échec des présidentielles et législatives 2017 semble bel et bien derrière nous, comme en témoigne le baromètre d’image du Rassemblement National Kantar/SOFRES paru la semaine dernière.

Le niveau d’adhésion global aux idées du RN augmente sensiblement : 26% des français affirment être en accord avec les idées défendues par le parti (+2 points par rapport à 2018) même si on reste loin du record de Février 2014 (34% des français se sentaient alors proches des idées du RN).

L’idée selon laquelle le RN serait un « danger pour la démocratie » a également du plomb dans l’aile, puisque 39% des français se déclarent en désaccord avec cette assertion (+3 points par rapport à l’an dernier). A noter que la même question n’a pas été posée pour le parti présidentiel, autrement plus néfaste à ladite démocratie.

L’image de Marine Le Pen en tant que personnalité politique est par ailleurs nette amélioration : 54% des français rejettent les constats et les solutions que propose la présidente du RN (-3 points) on est cependant loin des 48% de 2017 où moins de la moitié des français était rétive à Marine Le Pen. Un tiers des français (+5%) et 94% (+8%) des sympathisants de son parti souhaite qu’elle soit de nouveau candidate en 2022.
Tous ses items d’image progressent cette année, parmi les plus importants, elle est considérée comme volontaire et courageuse (71%; +5pts), capable de prendre des décisions (52%; +3 pts) et comprend les problèmes quotidiens des français (45%; +5 pts).

A noter également l’évolution spectaculaire de l’opinion dans l’électorat de droite classique :
63% des sympathisants Les Républicains considèrent la députée du Pas de Calais comme la représentante « d’une droite patriote attachée aux valeurs traditionnelles » plutôt que « d’une extrême droite nationaliste et xénophobe ». Soit une augmentation de 18 points en 1 an !
Ajoutons que les sympathisants LR sont désormais majoritaires à souhaiter des alliances au moins locales avec le RN (47% contre 43%)

Cerise sur le gâteau : les français sont désormais plus nombreux à juger que le RN est capable d’accéder au pouvoir : 47% d’entre eux l’envisagent contre 46% qui pensent qu’il n’y arrivera jamais.

Il reste du chemin à faire pour retrouver les niveaux d’adhésion de 2014, mais une bonne partie de la pente a clairement été remontée ! Le passage du FN au RN semble pour le moment porter ses fruits.