Sélectionner une page

Décidément, le « 49.3 » est devenu une habitude dans cette ripoublique, il s’applique aussi à Allex!

L’Etat contre les habitants d’Allex

Lundi 5 septembre au soir, le Préfet est venu dans cette commune de 2471 habitants présenter la déclinaison locale du projet d’installation de milliers de migrants dans les communes rurales de France, dont 600 dans la Drôme, les grandes villes étant déjà toutes saturées par cet afflux continu non maîtrisé. Comme récemment à Saint-Genis-les Ollières (Rhône), cette implantation va se faire au forceps.

Pas de chance pour les Allexois, à qui on n’a pas demandé leur avis (et l’État s’en gardera bien, connaissant déjà la réponse!), ils vont avoir droit dans quinze jours à 50 nouveaux voisins déplacés d’un camp de migrants, manifestement de la jungle de Calais comme l’a laissé entendre Eric Spitz…


Allex : polémique autour de l’accueil de migrants

Devant une quinzaine de conseillers municipaux et une centaine d’habitants, le préfet a bien tenté de justifier l’accueil des « réfugiés » au nom des « droidloms » et de la charité qu’il ne s’appliquera pas à lui-même, essayant de faire croire qu’il s’agira de migrants 5 étoiles: des médecins et autres doctorants CSP+ qui auraient fui la barbarie, laissant femme(s) et enfants derrière eux. A qui veut-il faire croire cela? Abandonneriez-vous votre famille dans pareil cas?… à la bonne heure! Mais l’assistance n’a pas été dupe. On sait maintenant que la plupart de ces jeunes migrants profitent du laxisme de l’UE pour venir (sans enfants) profiter des largesses de l’occident et parfois y perpétrer des attentats dans l’espoir d’en faire une terre d’islam.

Des habitants présents dans l’assistance ont demandé pourquoi ils n’avaient pas été consultés par référendum au préalable. Le préfet a répondu qu’il obéissait aux consignes…

Préférence étrangère obligatoire

chateau Pergaud Allex

hébergement de luxe pour clandestins

La pension sera fournie par le diaconat protestant, bien content de récupérer ainsi des subventions de l’État – vos impôts en somme – pour renflouer leur centre d’accueil pour alcooliques. Pendant que des milliers de Français vivent dans la misère (combien de SDF dans la Drôme?), attendant depuis des années d’être logés décemment, on trouve miraculeusement un superbe château pour héberger les clandestins! Ben voyons! C’est donc la double peine pour les autochtones qui paient pour être envahis…

Cerise sur le gâteau, des vélos seront mis gracieusement à la disposition des clandestins pour écumer les alentours, ainsi que des médecins de Valence (tient, le préfet nous a pourtant assuré qu’il y avait justement des médecins parmi les clandestins!), une aile du château de Pergaud sera dédiée aux activités, l’autre à l’hébergement. Le grand luxe!

Le Front National appelle tous les Drômois de bonne volonté à venir manifester avec lui votre refus de vous laisser envahir avec vos impôts, pour réclamer à la mairie d’Allex un référendum local sur cette immigration imposée d’en haut. RDV samedi 10 septembre à 16h devant la salle polyvalente d’Allex.