Sélectionner une page

2.500 €, jusqu’à 10.000 €. C’est le nouveau montant décidé par le gouvernement de l’aide au retour pour les migrants. Pardon, il faudrait dire les « réfugiés », puisqu’on nous disait qu’ils fuyaient la guerre. Leur accueil était donc un acte hautement humanitaire, une question de survie. Et d’un seul coup, on décide qu’on peut s’en débarrasser pour 2.500 € en les renvoyant au casse-pipe ? On nous aurait donc menti ? Cette aide s’adresse à tous les clandestins hors UE. Les Afghans ne sont plus persécutés par les talibans ! Bachar Al Assad est prêt à accueillir à bras ouverts les Syriens qui avaient fui son régime qu’on nous décrivait comme sanguinaire ! S’ils s’en sortent, ils pourront toujours revenir régulièrement percevoir leur pécule. Après tout, c’est l’utilisation le plus souvent faite de cette aide au retour… vers la France.

 

Pourtant des solutions plus pérennes et plus responsables existent:

https://youtu.be/hiGCYQsDBc0