Sélectionner une page

J’ai lu ce matin, avec effarement, l’article du Président à tous les Européens.

On le savait prétentieux et méprisant : le voici « imperator » et conscience universelle pour dire comment voter et quoi faire pour régénérer l’Europe !

Comme un mauvais médecin, il se fourre le doigt dans l’œil en matière de diagnostic : ce n’est pas l’Europe qui est malade mais l’UE ! Renforcer encore les liens avec l’OTAN, se plier aux exigences mondialistes, courber l’échine devant toujours plus d’immigration,

alors que, comme Président des Français, il est incapable d’agir et ne sait que fanfaronner dans des soliloques masturbatoires, ses choix pour le continent oublient les peuples, et singulièrement le peuple russe, totalement européen lui.

Se désigner comme leader des 27 n’est plus de l’orgueil, c’est de la vanité. N’est pas Napoléon qui veut !

Pas sûr que ses rares lecteurs étrangers aient envie d’encore plus d’UE sous sa domination. Qui sait s’il n’a pas commencé à faire exploser la fourmilière au profit des souverainistes dans toute l’Europe ? ENFIN !!!

 

Richard FRITZ
Conseiller Régional Auvergne Rhône-Alpes / Rassemblement National